BASSIGNAC dans le Cantal, 220 habitants, un VVF installé sur un ancien site minier nous accueille lundi 20 mai 2019.

 

Première mise en jambe de 7,5 km l’après-midi, sur l’ancienne voie romaine, et découverte du village.

 

- Mardi matin, en compagnie de Vincent et Bill, nos guides, nous découvrons à LIGINIAC le tumulus du Grand Roc et le belvédère du Roc Blanc surplombant la magnifique vallée de la Dordogne. L’après-midi, nous allons à SERANDON où le site de Gratte Bruyère nous offre le spectacle de la confluence de la Dordogne et de la Sumène.

 

Mercredi matin, c’est la Cascade de Salins qui nous ravit : L’Auze » franchit un escarpement basaltique de près de 30 m de haut, que nous longeons, car nous passons derrière la cascade – ça glisse !!!! Plus loin, nous accédons à un pont de singe pour nous permettre de franchir un torrent. Le repas de midi se déroule dans un buron où le propriétaire des lieux et sa fille nous fournissent toutes les explications sur le patrimoine local et économique. Savez-vous que les vaches Salers fournissent bien sûr du lait pour faire le fameux fromage, mais sont devenues, par des croisements avec notamment des Charolais, des vaches « à viande ». L’après-midi, visite de SALERS, classé parmi « les plus beaux villages de France ». Cette cité médiévale a su garder son passé militaire et judiciaire, ses remparts et ses vieux hôtels.

 

- Jeudi matin, nous nous rendons à SAIGNE pour visiter la chapelle, dernier vestige du château, perchée sur un rocher, puis nous attaquons la rando qui se clôture par le déjeuner au restaurant Le Relais Arverne. L’après-midi, départ de BORT LES ORGUES en direction des sommets. Les Orgues s’étirent sur 2 km sur une hauteur de 80 m. Elles sont issues d’une coulée phonolite venant du Canal et dominent la ville à 430 m. Arrivés au sommet, nous avons une vue exceptionnelle sur l’Auvergne et le Limousin, le Massif du Sancy, les Monts du Cantal, le pays de l’Artense. Au retour, nous nous arrêtons au barrage dont la construction a débuté en 1942 et la mise en eau effectuée en 1951.

 

- Vendredi matin, dernière randonnée de 8 km à JALEYRAC où nous avons pu admirer un joli pont roman sur la Gueuse et une fontaine close aux eaux salines. Dans ce village, nous sommes entourés de jolies maisons en toit de lauze et de son église St-Martin, malheureusement fermée dans laquelle nous aurions pu admirer ses peintures murales du 13è S. Dommage !!!

 

Après le repas, nous reprenons le chemin de la Touraine pour une arrivée à Monts vers 20 h.

 

Pendant deux jours, nous avons pu bénéficier du professionnalisme des guides, de leurs connaissances des chemins, de l’histoire des volcans ayant transformé les paysages, de la faune (les loups régulent les troupeaux de mouflons et de chamois). Nous avons également fait honneur aux spécialités locales comme l’aligo au VVF, la truffade au buron, sans oublier le Birlou et le Pelou tonic à base de sirops de châtaignes, de pommes et de bière !!!, à moins que vous ne préfériez la Gentiane !!!

 

A l’année prochaine, direction le Pays Basque !!!

 

 

Séjour du lundi 14 au vendredi 18 mai 2018

75 ...c'est le nombre de kilomètres que les plus courageux, des 53 randonneurs, ont parcouru pendant ce séjour.

Arrivés à midi au VVF (2ème plus grand de France - label 4*), le déjeuner à peine terminé, nous nous équipons pour partir dès 14h00 en direction des "Prés salés" d' ARES.

Le lendemain, nous attaquons la façade "Est" du bassin en partant du port d'AUDENGE pour LE TEICH, lieu de pique-nique frisquet. L'après-midi, nous grimpons 150 marches pour accéder au sommet de la dune du Pilat et là-haut …  surprise… 3 km de crête nous attendent avec un vent à décorner les bœufs  !!! Mais quel spectacle avec, d'une part, l'immensité de l'océan et, d'autre part, l'étendue des pins maritimes. Nos mollets sont mis à dure épreuve à marcher dans le sable, mais nous l'avons fait !

Mercredi 16, repos ou plus exactement nous prenons le bateau à BELISAIRE et découvrons ARCACHON après 25' de traversée. Nous admirons (les uns en petit train, les autres à pied) notamment le parc Mauresque et les belles demeures bourgeoises  du siècle dernier, toutes plus belles les unes que les autres.

Jeudi matin, nous sommes sur le versant "Ouest" du bassin, nous parcourons 10 km au départ du VVF pour aller au CANON. Là, nous découvrons les villages ostréicoles. L'après-midi, nous continuons notre périple à travers les pins maritimes pour arriver au phare du CAP FERRET que nous contournons après avoir visité un blockhaus.

Vendredi dernier jour, pour les plus courageux, nous partons pour 10 km du VVF en direction de l'océan. Encore quelques côtes ensablées et s'offre à nos yeux une magnifique plage de sable fin !

Au cours de ce séjour, les randonneurs qui n'ont pas ou peu marché, ont profité de l'autocar pour se déplacer et visiter des expositions, des villages pittoresques, des ports de caractère et déguster des cannelés, des huîtres  et des vins de la région (le Petit Piquet, …).

Sitôt le déjeuner terminé, nous repartons dès 14h00 pour la Touraine, après avoir passé un excellent séjour fait de découvertes, de belles rencontres, de rires et de bonne humeur.

Encore un grand merci à toute l'équipe organisatrice et à nos guides qui se sont démenés sans compter, pour nous offrir, comme tous les ans, un séjour de qualité. 

L'année prochaine, nos pas nous guiderons vers le CANTAL, dans le VVF de VENDES.